Né à Palerme (Italie) le 1er Janvier 1882
Fils du Baron Giovanni Martinez et de Costanza Labiso
Chevalier de la Couronne d’Italie ;
Chevalier de la Couronne de Serbie ;
Officier de l’Ordre Chevalresque du Saint Sépulcre
Médaille de la prévoyance sociale ;
Médaille de l’Ordre de l’Orphelinat des médaillés militaires

A donné un essort considérable à l’industrie hôtelière française.
Directeur général de plusieurs hôtels en France.
De 1909 à 1914, Directeur de l’hôtel Carlton de Cannes, où sous sa direction des embellissements furent exécutés, qui en firent le premier hôtel de Cannes jusqu’à ce jour.

Au début des hostilités, Mr Martinez était également directeur de l’hôtel Ruhl de Vichy (Allier) où il fit
installer un hôpital auxiliaire. Il en fit de même à Cannes. Par la suite, il s’est dépensé .sans compter à
secourir les blessés et les refugiés, ainsi qu’à toutes les œuvres de bienfaisance et particulièrement  aux « Gueules Cassées ».

De 1921 à 1929, il fut nommé Administrateur Délégué, puis Président du Conseil d’Administration de l’hôtel
Carlton de Paris. Nouvelle société, qui faisait suite à une société anglaise en déconfiture, fondée sous son
impulsion avec des capitaux uniquement français (3,5 millions de francs) et qui fut très prospère jusqu’à ces derniers temps.

Monsieur Martinez est très connu sur la Côte d’Azur surtout par les succès qu’il obtient dans la partie hôtelière.
De 1920 à 1927, Monsieur Martinez est Directeur Général des plus beaux hôtels de Nice : Le Ruhl, Le Royal,
Le France, Le Savoy, L’Impérial, connaissant sous sa direction des succès inconnus jusqu’alors.
En même temps, il dirigeait la restauration de casino municipal de Nice.

En 1927, devant l’énorme crédit et les connaissances qu’il possédait, M Martinez fut chargé par un groupe,
de construire à Cannes, un hôtel de grand luxe qui n’aurait pas son pareil en France.
Sous son contrôle, un hôtel de 500 chambres, munies des derniers perfectionnements vient d’être édifié sur la
Croisette à Cannes. C’est la Société des Grands Hôtels de Cannes qui en est propriétaire, mais qui néanmoins
voulant récompenser M.Martinez et profiter en même temps de son standing décida que l’hôtel porterait le nom de Martinez.